Pour 2020, la Kawasaki Z650 n'évolue que peu, juste de quoi se mettre à niveau et tenter d'attirer les clients qui hésitent avec une MT-07 en tête des ventes. Il faut dire que le marché des roadster mid-size est ultra concurrentiel, les jeunes permis s'orientant essentiellement sur ce segment.

Pour 2020, la Z650 profite de quelques améliorations. Ces changements opèrent essentiellement au niveau de l'esthétique et du tableau de bord qui passe à l'écran TFT. C'est surtout la partie avant qui a été retouchée. Auparavant, le compteur surplombait la tête de fourche avec un petit carénage qui lui était dédié. Chacun ses goûts, mais je n'ai jamais apprécié cet appendice quelque peu disgracieux qui traîne là depuis feu l'ER-6. Le modèle 2020 corrige ce défaut avec une tête de fourche revue et qui intègre bien mieux l'instrumentation. On reste toutefois sur l'identité assez forte de la série des Z et ça, on aime ou on n'aime pas.

Ci dessous le modèle 2019, suivi par le modèle 2020 pour que vous puissiez mieux juger : 

Kawasaki Z650 2019

Ci-dessus : Kawasaki Z650 2019

Kawasaki Z650 2020

Ci-dessus : Kawasaki Z650 2020

Côté châssis, aucun changement à prévoir : on reste sur le même ensemble cadre, suspensions, freinage. Toutefois la selle gagne légèrement en épaisseur pour plus de confort, et les pneus d'origine passent aux Dunlop Sportmax Roadsport 2.

Certaines évolutions sont apportées au moteur, mais si la moto est "Euro5 ready" selon Kawasaki, elle reste homologuée uniquement Euro4, la norme Euro5 n'étant obligatoire qu'à partir de 2021.

Les évolutions ne sont pas nulles toutefois puisque l'échappement, la catalyseur, la boite à air, l'admission ou encore les injecteurs ont été revus. Les performances restent quasiment identiques avec une puissance qui reste à 68 chevaux.  On notera juste une très légère baisse de couple (64 Nm au lieu de 65 Nm sur la Z650 modèle 2019). Ces changements permettent au moteur de passer les normes Euro5. En réalité il ne reste que des modifications à apporter au faisceau électrique, en particulier l'ajout d'une prise diagnostique, pour que la moto soit homologuée Euro5. Kawasaki n'ayant pas fait l'effort faire ce changement dès maintenant, je pense pour ma part qu'il faut donc s'attendre à un nouveau modèle, ou du moins une profonde évolution pour 2021 sur la Z650. On suivra ça de près !

Kawasaki Z650 2020 - parking

Le plus gros changement porte sur l'instrumentation qui hérite de l'écran TFT de la Z900. Un changement salutaire car le millésime précédent était à la rue de ce côté. Avec ces 4,3 pouces de diagonale (soit 10.9 cm), l'écran n'est pas immense mais permet d'afficher de nombreuses informations et vous pourrez le paramétrer avec un fond noir ou un fond blanc. Un capteur permet d'ajuster la luminosité selon l'environnement ambiant, ce qui permet de la garder lisible en toute circonstance. La connectivité est également au rendez-vous, puisque vous pourrez y connecter votre smartphone en Bluetooth et ainsi profiter de remontées d'infos GPS ou être notifié d'un appel/mail/SMS.

Pour résumer, la Z650 évolue légèrement et profite surtout d'une nouvelle présentation et de légères retouches esthétiques pour cette année, en attendant le prochain modèle qui devrait changer un peu plus en profondeur.

Photos Kawasaki Z650 2020

Ecran TFT Kawasaki Z650 2020

Kawasaki Z650 2020 sur l'angle

Kawasaki Z650 2020 sur circuit

Kawasaki Z650 2020 sur route

Kawasaki Z650 2020 posé de genou