Le temps que mon garagiste préféré prenne soin de ma 1200 sport pour une sombre histoire de fixations d'étriers grippées, j'ai eu droit à une Aprilia Shiver 750 à peine rodée. Merci au passage à Squadra moto Toulon pour ce prêt de plusieurs jours, sans aucune caution à fournir.

Autant vous dire que j'ai toujours pensé que cette moto était une sorte d'utilitaire pour jeune cadre dynamique, moto un temps soit peu insipide ou manquant de personnalité. Eh bien j'avais tord car j'ai réellement pris mon pied à son guidon !

Présentation du monstre ( oui car c'est violent en version libre ) ...

La fiche technique

  • Aprilia 4 cylindres en V longitudinal de 65°
  • Cylindrée 999.6 cc
  • Puissance maximum en sortie 167 CV en version libre (119 kW) à 11.600 tr/min
  • Couple maximum 110 Nm à 9.000 tr/min
  • Multicarte sélectionnable par le pilote : T (Track), S (Sport), R (Road)
  • Rapports Boite à 6 rapports

Bon, en revenant de l'essai de la Guzzi Breva... le Pti jeune de concess me demande si je veux essayer la RSV4... C'est si gentiment proposé  Comme ça, pas besoin de demander ! Il me la sort (la RSV4 hein!), me dit, que les papiers sont déjà remplis, donc que je peux y aller. 

Au même moment, le gars que j'avais vu hier soir me regarde bizarrement... "Tu étais pas venu pour essayer la Breva ? "

"Si si c'est fait !"

Je me demande si le pti jeune ne s'est pas fait engueuler après... Bon, allez... faut y aller !

Aujourd’hui ma Dorsoduro affiche 2000km au compteur, c’est le moment de faire un petit bilan…  Soyez indulgent, je suis débutant, j'affinerai plus tard mes impressions surtout quand j'aurai pu essayer d'autres motos afin de comparer...  

Introduction

Bon, je vais essayer d’être objectif sur cette machine passionnante qu’est l’Aprilia RSV, modèle 2001-2003.
Tout d’abord, oui c’est Italien, mais oui, cette machine est fiable, ne coûte pas plus cher en entretient qu’une japonaise équivalente et ne souffre pas de tares de conception mis à part une faiblesse au niveau de la roue libre de démarreur (il faut donc veiller à ce que la batterie soit toujours en forme pour lancer les deux grosses gamelles).
Trop souvent décrié, la marque pâtît de ses productions en petites cylindrées (RS 125, RS 250) fragiles, puisque ce sont des machines de courses homologuées sur route.

Design italien

Je vais être honnête, j'ai littéralement craqué sur son look dès l'apparition des premières photos officielles. Je roulais à cette époque en falco, moto assez sportive également, mais pas radicale. Je n'ai alors pas attendu longtemps avant de signer le bon de commande, peu de temps après la sortie de la moto. Je commençais à connaitre Aprilia et Rotax (le fabricant du moteur) et je savais que je ne serais pas déçu par leur nouveau jouet.