Une Triumph Bonneville Black transformée en exclusivité par Tamarit Motorcycles nous arrive d'Espagne : la Laia. Ce constructeur n'opère que depuis 4 ans, mais dans ce laps de temps, ils ont réussi à créer près de 60 motos, devenant ainsi le plus gros transformateur de motos Triumph dans leur pays.

Tous les projets de Tamarit Motorcycles sont basés sur la gamme Modern Classics de Triumph, mais ils cherchent avant tout à créer leur propre style en s'éloignant du modèle de base. Ils ont commencé avec la transformation de cinq motos personnalisées et la création de cing accessoires Triumph boulonnés. Aujourd'hui, vous pouvez trouver sur leur site web plus de 179 accessoires pour Triumph faits maison.

Laia est le projet numéro 56 et il s'agit d'une commande passée par un client directement à l'atelier moto Tamarit. C'est un projet premium pour lequel chaque pièce a été réalisée à partir de zéro afin de pouvoir s'adapter à cette nouvelle demande. Tamarit crée un nouveau design pour chaque moto, et construit donc des modèles uniques. Vous ne verrez ainsi jamais deux fois la même machine sortant de leurs ateliers.

Bonneville T100 modifiée

L'une des pièces les plus significatives est la selle inspirée du monde du vélo vintage, couplée avec le porte bagage. La boucle arrière sert de base à cet ensemble et revient par dessus le garde boue. Les selles utilisées par Tamarit sont créées par leurs soins et font partie des meilleures ventes sur leur site web. Il faut dire que cet accessoire peut changer assez radicalement le style d'une moto.

La hauteur de la moto a été réduite en remplaçant les amortisseurs par des modèles de 30 centimètres au lieu des 34 cm d'origine. Pour achever le côté ramassé de cette Bonneville T100 revisitée, les pattes fixations du réservoir ont été modifiées de manière à le rabaisser, et les fixations en elles-mêmes on été remplacées par un autre système.

Ensuite, la partie avant a été totalement modifiée avec des pièces issues du catalogue Tamarit. Le garde boue a été remplacé par le modèle "New Little Bastard", des ressorts de suspension "Pantera" ont été ajoutés en haut des tube de fourche. Le feu avant est un 5" 3/4 et il est agrémenté d'une grille. Le guidon de 22 mm est lui aussi nouveau. Pour la partie technologie, l'instrumentation a été remplacée par un petit compteur de vitesse qui se loge sur le guidon, entre les deux fixations.

Phare scrambler Bonneville T100

A souligner également la présence de cache latéraux "Ruby", modifiés pour l'occasion sur le côté droit afin de s'accorder avec les besoins du projets et en particulier le fait que l'échappement passe juste devant.

Laia a clairement un aspect off-road, et pour appuyer ceci, les pneus ont été choisis pour lui donner un look Scrambler. A prenant l'avantage du fait que le moteur soit noir, de grosses modifications esthétiques ont aussi été faites sur cette pièce maîtresse. On notera ainsi le remplacement de tous les carters.

Pour achever le style de ce modèle Laia, d'autres pièces ont été ajoutées comme le pare pierres modèle "Hummer" et les barres de protection du moteur et sur lesquelles sont installés des feux additionnels à LED.

Selon le constructeur : "Tamarit est né grâce à un savoir-faire élevé dans le but de fournir à ses clients des motos sur mesure, un design avant-gardiste, un style de vie pour celles et ceux qui osent faire ce que personne ne fait et se tiennent droites pour conduire des motos avec leur âme et leur personnalité."

Plus d'informations : 
Selle scrambler Bonneville T100
 
Silencieux scrambler Bonneville T100
 
 
 
 
 
Bonneville T100 transformée
 
 
 
Bonneville T100 Black Scrambler