L'atelier 2 Loud Custom s'est attaqué à la Honda CB1100 pour un faire un Scrambler avec de nombreuses touches de chrome. En réalité c'est plutôt un mixte entre Scrambler et Café Racer dans le sens où ce n'est clairement pas une machine faite pour les chemins, mais bel et bien pour l'asphalte et que les codes esthétiques proviennent des deux mondes.

En effet, on y trouve des silencieux en position basse, un selle monoplace typique des Café Racer, un rigidificateur de fourche en lieu et place d'un garde boue avant, des pneus vintage typés route. Mais d'un autre côté, le guidon et la partie arrière sont inspirés des modèles de type Scrambler. En tout cas l'ensemble est parfaitement homogène et original, j'aime beaucoup !

2 Loud Custom, c'est un petit atelier basé à Tapei en Taïwan qui a ouvert il y a quelques années. Malgré sa courte expérience, il s'est déjà fait un nom grâce à des transformations parfaitement réalisées. La base de la machine présentée ici est une Honda CB1100 EX de 2014 et c'était la première fois que l'atelier travaillait sur un 4 cylindres.

CB1100 Café Racer

Pour la partie technique, des filtres à air K&N ont été installés, ils sont rattachés aux boîtiers papillons via un connecteur conçu et fabriqué en interne. La cartographie fait quant à elle appel à un boitier Dynojet Power Commander 5. Les silencieux d'échappement on été remplacé par des modèles coniques plus courts et badgés à l'effigie du garage.

Le cadre a été raccourci et modifié. Des supports polis exclusifs ont été ajoutés pour la fixation du moteur. La selle personnalisée en cuir est posée directement sur la boucle arrière, elle même prolongée par un garde-boue court qui accueille un feu arrière vintage et le support de plaque. On remarque sous la selle deux caches latéraux noirs faits maison. Ceux-ci permettent de cacher l'électronique qui loge sous la selle. L'allumage est installé sur le côté droit, sous un filtre à air. La batterie - au lithium - est logée discrètement devant le bras oscillant. On sent qu'un réel effort a été fait pour masquer l'électronique. La CB1100 malgré son côté néo-rétro reste une machine moderne avec pas mal de capteurs, le travail effectué par l'atelier est remarquable et le fait d'avoir pu conserver cet espace vide sous la selle est à saluer.

On notera également le réservoir fait main et qui intègre une instrumentation de chez MotoGadget. Les câbles et gaines visibles se limitent au strict minimum : freinage, accélérateur, embrayage. Le faisceau électrique se veut le plus discret possible avec les câbles de commodo qui passent dans le guidon et une partie du faisceau qui traverse le cadre. L'ABS se loge sous le siège, le capteur d'inclinaison a été relocalisé... bref, les éléments modernes sont masqués pour ne laisser entrevoir que l'essentiel.

Les roues à rayon d'origine ont été conservées, et elle correspondent d'ailleurs parfaitement à l'esprit de la moto. L'amortisseur arrière a été modifié et fait appel à un ensemble haut de gamme de chez Gears Racing avec ressort Hyperpro. Les maîtres cylindres de frein et d'embrayage viennent de chez KustomTech. En revanche les étriers sont ceux d'origine, polis pour l'occasion.

On remarquera également le réservoir d'huile, plus grand que celui d'origine et lui aussi en métal poli. Les durits et connecteurs sont d'ailleurs en métal poli également, comme la majorité des pièces de la moto. Nombre de ces pièces ont été fabriquées en interne : observez la qualité de finition des repose pied, pédale de frein, feu arrière, clignotants ou encore le carte de la chaîne de transmission. Le rigidificateur de fourche est lui aussi fait main, il remplace habilement le garde-boue d'origine.

Au final je trouve que cette machine est une réussite. Elle dispose de nombreuses pièces polies sans tomber dans le full chrome. En plus elle semble parfaitement utilisable au quotidien, une transformation comme je les aime !

Crédits : 2 Loud Custom

Photos de la CB1100 par 2 Loud Custom

Motogadget  mini

Transformation CB1100

CB1100 Scrambler