Dans le registre "Qui c'est qui a la plus grosse", la Triumph Rocket 3 se pose en tête de liste. N'y voyez rien de méchant ici, personnellement c'est bien le genre de moto vers lequel je pourrai m'orienter. Si vous êtes à la recherche de sensations et de gros couple à vitesse raisonnable, je pense qu'elle a de beaux atouts.

Le modèle Rocket 3 ne nous est pas inconnu évidemment, puis qu'il a existé de 2004 à 2015 avec un gros 3 cylindres de 2294 cm3. Mais les normes en auront raison. Alors en 2019, Triumph a présenté un nouveau modèle, avec cette fois un nouveau moteur de 2 litres 5. Encore plus gros donc, d'ailleurs nettement plus gros que la majorité des voitures actuelles ! Assurément, cette machine en impose et elle défini une nouvelle catégorie à elle toute seule : un mixte entre un roadster et un cruiser. Elle d'ailleurs déclinée en deux version : la R qui fait dans le genre Muscle Bike et la GT qui est équipée d'éléments de confort pour voyager un peu plus loin. Attention à l'appellation GT toutefois, on reste sur un gros Cruiser taillé pour rouler, mais ça n'en fait pas une voyageuse au long cours pour autant.

Triumph Rocket 3 2020

Vendue à partir de 22.400 euros, on est sur un modèle assez haut de gamme. Mais Triumph ne fait pas simplement payer l'exclusivité de ce moteur, la finition est bel et bien au rendez-vous et au final on en a semble t'il pour son argent. D'ailleurs je trouve que c'est le cas pour toute les Triumph en général, avec des prix bien placés et une bonne finition.

Du couple et des chevaux

On s'oriente vers une Rocket 3 en premier grâce à son moteur évidemment : le plus gros du marché parmi les constructeurs de grande série. Et vous ne serez pas déçu ! Avec 167 chevaux et un couple énorme de 221 Nm disponible sur une grosse partie du compte tour, l'expression enrouler sur le couple prend tout son sens avec une machine pareil, sans parler d'accélérations bien grasses entre deux virages. Ce nouveau moteur cubant désormais 2458 cm3 fait mieux que l'ancien sur tous les points : plus léger, plus puissants et plus coupleux ! Il gagne 18 kg à lui  tout seul, rien que ça !

Triumph Rocket 3 2020 moteur

Mais le gain de poids ne s'arrête pas qu'au moteur, puisque Triumph annonce également avoir allégé le reste de 22 kg. Au final, le poids à sec est de 291 kg, une moto lourde certes, mais pas tant que ça dans cette catégorie. Pour supporter tout ça, le tube de fourche ont un diamètre respectable de 47 mm et le pneu arrière est un 240 mm. On peut le dire, cette Rocket 3 en impose visuellement.

Le freinage est au top, puisqu'il est confié à Brembo et sa gamme Stylema (on retrouve ces étriers sur des hypersport Ducati et Aprilia notamment).

A souligner niveau partie cycle : la transmission se fait via cardan.

Technologie embarquée

L'électronique n'est pas en reste bien sûr. Tout d'abord avec une instrumentation TFT personnalisable et couplable avec un module bluetooth en option. Grâce à cette option, pourrez coupler votre téléphone pour affiche les infos GPS ou votre musique par exemple, ou même contrôler votre Go Pro. On n'arrête pas le progrès ! Moi qui ai tendance à aimer les compteur à aiguilles, j'avoue que le compteur de la Rocket 3 est réussi : tout numérique mais avec une interface personnalisable et un style néo-rétro.

Photos de la Triumph Rocket 3

Triumph Rocket 3 2020 compteur

Ensuite concernant les aide à la conduite, on notera l'ABS avec fonction virage, le contrôle de traction et 4 modes de conduite dont un personnalisable. A ceci s'ajoutent le régulateur de vitesse, l'assistance au démarrage en côte, le transpondeur (système sans clé) et une prise USB.

Différences entre la Rocket 3 GT et la Rocket 3 R

Parmi les différences notables entre les deux versions, on notera le dosseret passager ajustable pour la GT, et sa bulle un peu plus haute. La R dispose d'un guidon plat typé Roadster musclé, tandis que la GT profite d'un guidon favorisant une position plus confortable. Concernant la position d'ailleurs, les pieds sont plus en avant sur la GT, et sa selle est légèrement plus basse. Toutes deux bénéficient en revanche de repose-pieds ajustables. La GT est équipée d'origine de poigne chauffantes, alors qu'elles sont en option sur la R.

Triumph Rocket 3 2020 sur l'angle

Triumph Rocket 3 2020 en action

Triumph Rocket 3 2020 - passager

Triumph Rocket 3 2020 - freinage

Triumph Rocket 3 2020 - éclairage

Triumph Rocket 3 2020 - monobras

Triumph Rocket 3 2020 - selle

Triumph Rocket 3 2020 - bluetooth

Triumph Rocket 3 2020 - instrumentation

Triumph Rocket 3 GT noire

Triumph Rocket 3 GT grise / rouge

Triumph Rocket 3 R noire

Triumph Rocket 3 R Rouge