Vaste débat que le choix du textile ou du cuir lorsque l'on désire acheter un blouson de moto. entre les aspects esthétiques et les critères techniques, les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. L'essentiel est de choisir un blouson qui vous corresponde et qui réponde à vos besoins. Voici un petit tour d'horizon qui devrait vous guider.

Le look

Un blouson de moto de qualité est un investissement que vous allez porter pendant plusieurs années. Il convient donc de choisir un blouson moto qui vous plaise réellement et de ne pas se focaliser uniquement sur les caractères techniques de la chose. Le blouson en cuir tout d'abord, c'est le blouson associé traditionnellement à la moto de part son aspect robuste et un peu bad boy parfois. Aujourd'hui les blousons cuir peuvent être modernes et sportifs tout comme les blousons textiles, mais ils savent également adapter un look authentique, vintage qui leur est propre. Cette matière noble qu'est le cuir s'adapte donc aujourd'hui à tous les styles : du blouson piste à la veste vintage, en passant par le bon vieux cuir biker, chose que ne fait pas forcément le textile.

Le blouson moto textile a généralement un aspect bien plus fonctionnel, voire sérieux. Il sait être assez sportif, rarement vintage. Le plus souvent, le textile est associé aux blousons touring avec notamment des blousons 3/4 pensés avant tout pour leurs aspects pratiques et moins pour le coté coup de coeur. Plus récemment les blousons moto urbains et tendance ont fait leur apparition. Il en résulte des vestes qui ressemblent à une veste standard, facile à porter une fois descendu de la moto, mais qui sont équipées de protections aux coudes et aux épaules, voire au dos.

Blouson moto cuir Difi Marlon

Blouson moto en cuir type Perfecto

Textile ou cuir : résistance aux chutes

Le cuir est bien connu pour sa grande résistance à l'abrasion. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'il est utilisé en compétition puisque les chutes en Superbike ou en Moto GP par exemple se traduisent généralement par de longues glissades sur le bitume. Sur route en revanche, les glissades sont bien plus courtes car on est rapidement arrêté par un objet : bordure de trottoir, arbre en stationnement illicite ou autre mobilier routier. Le textile a donc toute sa place en terme de résistance aux chutes sur route. Sachez tout de même que plus on monte en gamme, plus votre blouson textile sera équipé pour résister en cas d'accident. On pourra citer par exemple les renforts en Cordura 1000D, Ripstop ou Dynax permettant de limiter les déchirures et l'abrasion.

Ici, l'inconvénient majeur du textile reste qu'en cas de chute, le blouson aura tout de même de fortes chances d'être sérieusement amoché quand un cuir ressortira seulement râpé. Vous pourrez donc généralement remettre votre blouson moto cuir sans problème, voire même faire réparer par un artisan une zone griffée.

Coté coques de protection, les deux types de blouson bénéficient des mêmes coques standards (choisir de préférence des coques CE) aux coudes, épaules et protection dorsale. Attention toutefois pour la dorsale, celle livrée d'origine est bien souvent d'une simple mousse amovible qu'il est judicieux de remplacer par une protection homologuée.

Blouson moto textile Dane Skagen

Blouson moto en textile Stouring sportif

 

Face au froid et à la pluie 

Blouson moto Gore-Tex

Si les blousons en cuir modernes savent rester relativement imperméables et chauds grâce à leur doublure amovible, ils restent toutefois un ton en dessous des blousons textiles face aux intempéries. En effet, aujourd'hui les blousons moto sont devenus très techniques, en particulier dans le textile. On trouve notamment des membranes imperméables et respirantes très efficaces comme le Gore-Tex toujours au top, ou l'Aerotex (plus d'infos ici). Pour la petite anecdote, sachez que la marque Dane que nous distribuons sur Moto-Addict fût la première à intégrer du Gore-Tex dans un vêtement moto. C'était en 1989 (premiers essais en 1986). Cette marque a d'ailleurs toujours un rapport privilégié avec Gore-Tex.

Ces membranes imperméables vous permettent de rester au sec car leur maillage est suffisamment petit pour ne pas laisser passer les gouttes de pluie. Il est en revanche suffisamment épais pour laisser la transpiration s'évaporer, ce qui fait que les vestes équipées d'une membrane imperméable et respirante peuvent tout à fait être portées en été. Comme pour tout, plus on monte en gamme, plus la membrane est efficace (le Gore-Tex dispose par exemple de plusieurs variantes en ce sens). Clairement si vous roulez régulièrement sous la pluie, un blouson moto textile avec membrane type Gore-Tex ou Aerotex sera judicieux. Notez toutefois que les cuirs modernes supportent très bien la pluie et qu'il ne se détérioreront pas si vous roulez par temps pluvieux. Ce sera simplement moins confortable pour vous par rapport à du textile.

Attention, ces membranes ne doivent pas être confondues avec les doublures thermiques (généralement amovibles) offrant une isolation thermique pour l'hiver. Les doublures thermiques que l'on retrouve sur les blouson cuir ou textile seront plus ou moins efficaces en fonction du prix du blouson. Renseignez-vous au préalable !

Enfin, pour ceux qui roulent l'été, sachez que certains blousons (cuir et textile) disposent en plus d'aérations refermables par fermeture éclair, ce qui les rendent très polyvalent tout au long de l'année. Bien sûr, un blouson spécifique pour l'été sera toujours ce qui se fait de plus agréable pour rouler pendant les beaux jours.

 

Pour conclure

Vous le voyez, le cuir et le textile ont chacun leur avantages et inconvénients. Le cuir est plus résistant aux chutes et a pour lui un look indémodable et varié. Le textile offre moins de résistance en cas de chute, mais dispose d'atouts de taille lorsque l'on roule par mauvais temps ou par grand froid. A vous de choisir donc en fonction de votre utilisation !