Choisir un blouson moto textile

Très polyvalent et technique, le blouson moto textile se décline dans différents styles. Vous en trouverez à tous les prix, les premiers modèles intéressants débutant à un peu plus de 100 euros et les plus hauts de gamme approchant les 1000 euros. Entre ces deux extrêmes, il y a largement de quoi se perdre, c'est pourquoi cet article vous aidera à vous faire une meilleure idée de l'offre.

 Equipement moto textile

Les différences de prix

Aujourd'hui les textiles sont devenus très techniques. Entre les tissus anti-déchirures, les membranes imper-respirantes et les techniques brevetées, un blouson moto haut de gamme peut voir son prix monter en flèches selon les composants qu'il utilise. C'est d'autant plus vrai pour les blousons textiles qui bénéficient des dernières évolutions technologiques, par opposé au cuir qui reste une matière première brute, naturelle et finalement peu traitée.

Pour rester dans le concret et pour schématiser, un blouson premier prix disposera du strict minimum au niveau de la doublure externe, avec peu de renforts de protection (absence de doublure anti-abrasive aux coudes et épaules). Ses coques de protection aux coudes et aux épaules ne seront pas forcément homologuées CE (mousse absorbante de base) et son isolation face aux intempéries sera très limitée. Certains blousons premiers prix sont équipés d'une membrane imperméable en PVC, ce qui rend le blouson étanche. C'est une bonne chose, mais ça limite l'utilisation aux petits trajets car ce type de traitement n'est pas respirant (bonjour la condensation à l'intérieur du blouson en cas de pluie).

Les blousons moto moyenne gamme sont un bon compromis pour ceux qui utilisent leur véhicule régulièrement et sur tous types de trajets (boulot-dodo, balade du dimanche ou même départ annuel en vacances). Les renforts anti-abrasion sont généralement présents, comme le Ribstop ou le Cordura. Les protections aux coudes et aux épaules sont homologuées, fuyez si ce n'est pas le cas. Coté intempérie, le blouson est équipé d'une membrane imper-respirante de fabrication maison propre à la marque (contrairement au Gore-Tex par exemple qui est une marque déposée). Les matières imper-respirantes sont imperméables, coupe-vent et respirantes… et donc bien plus confortables que les simple revêtements PVC des vêtements premiers prix. Coté isolation thermique, selon le prix vous disposerez d'une doublure amovible de base ou alors d'une doublure amovible un peu plus luxueuse, c'est le genre de différence que l'on peut trouver sur un blouson à 250 euros par rapport à un blouson à 300 euros.

En montant encore en gamme, les fabricants commencent à intégrer des textiles brevetés. Qui dit breveté dit généralement plus cher,  je pense notamment au Gore-Tex l'une des (sinon LA) meilleures matières imper-respirantes du marché, au Cordura, textile anti-abrasion bien connu, ou encore aux isolations thermiques de chez Dupont.

 Veste scooter Veste moto haut de gamme

Certains blousons se destinent à un usage urbain quand d'autres vous permettent de faire le tour du monde… la différence de prix peut être conséquente

 

Au-delà des matières, les petites innovations bien pratiques qui vous faciliteront le quotidien peuvent faire monter les prix, comme par exemple des fermetures à guidage magnétique pour fermer un bouton facilement avec de gros gants. Les techniques d'assemblage (stratifié 2 ou 3 couche, z-liner) peuvent nécessiter plus de travail et font donc également monter le tarif final.

Mon conseil : que ce soit sur internet ou en magasin, lisez la fiche technique, comparez et demandez des renseignements afin de trouver le blouson qui vous offre ce dont vous avez besoin par rapport à votre budget.

Les blousons textiles selon la saison

Le blouson moto été

Un blouson d'été n'est pas primordial en soit lorsque l'on possède un blouson multi-saisons, mais il apporte néanmoins un réel gain de confort lorsque les températures sont bien hautes. A moto, c'est en tout cas la solution idéal si vous souhaitez rouler léger sur vos routes préférées du bord de mer par exemple. Généralement, les vestes moto d'été sont fabriquées dans un textile très aéré,  voire parfois avec une maille tellement large qu'elle ressemble à un filet. Mais le point important d'une veste moto d'été, c'est bien sûr la protection qu'elle offre en cas de chute. Ainsi, si vous avez tendance à rouler en t-shirt ou veste légère sous prétexte qu'il fait trop chaud, prenez plutôt un blouson moto… ou évitez de sortir la moto et prenez votre voiture climatisée !

Blouson moto été homme & femme

Ensemble moto été

Le blouson mi-saison et hiver, voire multi-saisons

Le choix des blousons mi-saison et hiver ou toutes saisons est pléthorique, et c'est sur ces modèles que les prix passent aisément du simple au triple. Pour être efficace comme il se doit face aux mauvais temps et au froid, un blouson moto doit être équipé d'une doublure thermique et d'une membrane imperméable et respirante.

La doublure thermique est pour la plupart du temps amovible. Si vous roulez à des températures négatives sur départementales pendant plus de 30 minutes, privilégiez les isolants thermiques de grande marque, type Thinsulate ou Dupont Confort Max. Les doublures thermiques "de base" seront vite limitées en dessous de zéro, surtout si vous partez plusieurs heures.

Comme on l'a vu dans le chapitre précédent, les membranes imper-respirantes peuvent faire considérablement monter le prix d'un blouson selon leur provenance ou leur assemblage. Un assemblage stratifié ou laminé 3 couche sera plus efficace que 2 couches ou z-liner dans le sens ou les couches (externe, membrane et interne) restent solidaires entres elles pour une durabilité accrue.

Ce qui différencie un blouson multi-saison d'un blouson mi-saison et hiver, c'est la présence d'aération pour l'été, ainsi que le fait que la doublure imper-respirante soit amovible ou non, en plus de la doublure thermique. Un blouson réellement polyvalent pour rouler toute l'année aura donc les caractéristiques suivantes :

  • Ventilations pour l'été (refermables par zips)
  • Membrane imper-respirante amovible
  • Doublure thermique amovible

Vous pourrez donc moduler votre blouson comme bon vous semble, mais attention car on ne peut jamais être parfait partout ! Ainsi, une membrane imper-respirante amovible fixée par zip ne sera jamais aussi efficace qu'une membrane stratifiée, assemblée avec des coutures parfaitement étanches. En effet, les zips aussi évolués soient ils restent tout de même perfectibles en terme d'étanchéité (air ou eau). En revanche cela suffira amplement si vous ne passez pas des heures sous la pluie ou à des températures négatives pendant l'hiver.

Mon conseil si votre budget le permet : choisissez un bon blouson réservé à l'hiver et à la mi-saison et qui sera conçu pour cet exercice, associé à un blouson pas trop cher pour rouler en été.

Ensemble moto toutes saisons

Ensemble moto multi-saisons

Le blouson moto en tissu et la protection

En choisissant votre blouson, quel que soit son prix, et quelle que soit votre utilisation (scooter 50 cc ou gros rouleur à moto), choisissez en un qui dispose de protections homologuées CE (norme 1621-1) aux coudes et aux épaules. L'idéal est aussi d'avoir une protection homologuées dans le dos (norme EN-1621-2), mais les fabricants ne la proposent pas tous en série. En effet, on trouve bien souvent un morceau de mousse absorbante en guise de dorsale. Heureusement, celle-ci peut dans la plupart des cas être remplacée par une vraie dorsale homologuée, compter environ 25 euros que vous pourrez essayer de négocier lors de l'achat. Si vous achetez en ligne, n'hésitez pas à prendre contact avant pour demander la dorsale en cadeau, surtout si le blouson visé coute cher... ça ne coûte rien d'essayer !

Contrairement au cuir ultra résistant à l'abrasion, le textile va se fondre et se déchirer très rapidement en cas de chute (d'où l'importance des coques de protections homologuées).Toutefois il existe des matériaux techniques plus résistants que d'autres. Le plus connu est certainement le Cordura (marque déposée) ou le Ripstop (technique de maillage de maillage) qui résistent aux déchirures et à l'abrasion. Vous verrez souvent la notion de Cordura (ou autre) 750D ou 1000D. Il s'agit d'une unité de mesure exprimée en Deniers. Plus ce nombre est élevé, plus le tissu sera résistant. On trouve également des renforts en Gore-Tex Armacor, un matériau qui intègre du Kevlar. Tous ces matériaux se trouvent en renfort aux coudes et aux épaules généralement. Il ne sont pas utilisés pour faire la totalité de la couche externe car ils sont généralement très perméables et chers.  C'est en tout cas un point à vérifier lors de l'achat de votre blouson : quelques renforts épais sur les zones exposées seront un plus en terme de sécurité.

Enfin, dernier point concernant la protection : les inserts réfléchissants. Ceux si sont très importants pour améliorer votre visibilité en cas de mauvais temps ou lorsque la luminosité commence à baisser. Choisissez de préférence votre blouson avec au moins un large insert réfléchissant. Si vous êtes amenés à porter un sac à dos, vérifié la présence de ces inserts sur les manches.

Le mot de la fin

Vous trouverez des blousons pour tous les usages et toutes les saisons. En fonction des techniques et des matériaux utilisés les prix peuvent grimper en flèche, mais ceux-ci sont parfaitement justifiés eu égard aux techniques employées, des nombreuses recherches et autres brevets déposés par les fabricants.

J'espère que cet article vous aidera à choisir celui qui vous convient, avec les caractéristiques dont vous avez réellement besoin, mais n'oubliez pas un dernier point important : au-delà de la technique, le look doit aussi vous plaire !